Avant tout, il faut savoir que le vagin a une odeur naturelle bien particulière, qui témoigne de sa bonne santé et de l’équilibre de sa flore. D’une intensité variant naturellement d’une femme à une autre, cette odeur ne doit en aucun cas être masquée, car elle pourrait vous aider à détecter d’éventuels changements ou troubles apparaissant au niveau de cette zone fragile de votre corps. D’ailleurs, malgré tout ce que les publicités et les sociétés de produits d’hygiène intime nous disent, il est conseillé de ne pas trop laver le vagin en essayant de le désodoriser, car cela ne pourra que perturber son pH et augmenter ses risques d’infection et d’irritation.