Kirill Tereshin était fier d’avoir des bras aussi gros que Popeye!

Le Russe de 21 ans s’était injecté des produits chimiques dans les bicepts pour qu’ils aient l’air plus gros et il a partagé les photos sur les réseaux sociaux.

En effet, Kirill s’était injecté un produit connu sous le nom de synthol dans les bras. Le synthol est fait à 85% d’huile, 7,5% de lidocaïne et 7,5% d’alcool.

Ses gros biceps n’avaient donc rien à voir avec un entraînement intensif ou même l’usage de shakes protéinés. Il n’est donc pas plus fort puis ses muscles ne se sont pas développés.

Grâce au synthol, les biceps de Kirill ont grossi de plus de 10 pouces en seulement 10 jours. Le résultat? Des biceps de 24 pouces de diamètre!

Kirill raconte qu’il a commencé en s’injectant des petites quantités de 250 ml, mais il a décidé d’augmenter les doses et les fréquences pour avoir le résultat voulu.
«Pour atteindre cette taille, il faut injecter des litres dans ses bras», dit-il.

«J’ai eu une fièvre qui a atteint 40 degrés, j’étais couché dans mon lit et je pensais que j’allais mourir, mais tout a bien été ensuite», racontre Kirill.

L’injection du synthol peut causer des embolies pulmonaires, des problèmes nerveux, des infections, un lipogranulome sclérosant, un accident vasculaire cérébral et des kystes remplis d’huile ou des ulcères dans le muscle, selon des avertissements émis par des médecins.

(Voir la page suivante)